ONL – BACH – MATTHÄUS PASSION

GRANDE SALLE

© Julien Mignot
19/04/2019
20:00
LYON

BACH, SAINT MATTHIEU

PROGRAMME

Johann Sebastian Bach Passion selon saint Matthieu [Matthäus-Passion], BWV 244

Orchestre national de Lyon
Chœur de chambre de Namur
Maîtrise de la primatiale  Saint-Jean
Riccardo Minasi, direction
Ian Bostridge, ténor
Mark Stone, basse
Jane Archibald, soprano
Tara Erraught, mezzo-soprano
Stanislas de Barberyac, ténor
Matthew Buswell, basse

RÉSUMÉ

Cioran l’a affirmé : «S’il y a quelqu’un qui doit tout à Bach, c’est bien Dieu.» Non que Bach ait créé Dieu, mais il l’aurait inventé comme on remonte à la surface un trésor profondément enfoui. Par sa splendeur sonore, saPassion selon saint Matthieurévèle la beauté divine. Chaque personnage de la grande fresque biblique prend vie ; le ciel et la nature s’animent. Écouter la Passion, c’est gravir l’œuvre de Bach jusqu’à son sommet et surplomber ainsi les plus hautes cimes de la musique sacrée. Vraisemblablement créée pour la célébration du Vendredi saint en 1727 à Saint-Thomas de Leipzig, laPassion selon saint Matthieusurpasse laPassion selon saint Jeanpar la diversité de ses récitatifs, le travail sur les chorals, la puissance de l’orchestre et du chœur (répartis en deux groupes qui opposent ou superposent leurs forces). On y perçoit un troublant équilibre entre dépouillement et exubérance, introspection et théâtralité, tragédie et espérance.

Orchestre, chœurs et solistes – avec l’incontournable Ian Bostridge dans le rôle de l’Évangéliste – seront placés sous la direction de Riccardo Minasi, un spécialiste de cette période, chef principal de l’Orchestre du Mozarteum de Salzbourg et artiste en résidence de l’Ensemble Resonanz à la Philharmonie de l’Elbe (Hambourg).